Les sucreries contiennent de la gelatine fabriquée à partir de peaux de bovins et de restes de volailles et poissons

Publié le par charLie

 En plus d'être nocifs pour la santé car étant un des facteurs de nombreux surpoids et parfois même d'obésité chez les jeunes enfants, les bonbons et autres sucreries diverses sont fabriquées d'une manière que souvent on ignore :

La gélatine qui constitue beaucoup de ces sucreries, mais aussi de nombreux yaourts, et d'autres produits alimentaires (cf la liste ici); est fabriquée à partir des restes de l'industrie agro-alimentaire, restes des cadavres de boeufs, porcs, volailles et poissons.

Le procédé complet est décrit sur le site de la gelatine en Europe : clickez là.

 Peu de gens conaissent ces procédés de fabrications, nottament chez les jeunes enfants. Mais certaines marques (surtout des marques de produits biologiques) ont choisi de substituer la gelatine animale par de la gélatine végétale, obtenue à base d'algues marines.

Publié dans Actualités

Commenter cet article