La circulation des véhicules terrestres à moteur dans les espaces naturels est, sauf exceptions, interdite par la loi

Publié le par charLie

 L'actuelle ministre de l'environnement, Mme Olin, a mis le doigt sur un point sensible en rappelant la semaine dernière l'interdiction en vigueur pour tout les engins motorisés de circuler dans les espaces naturels.
 En effet selon la loi, les quads, moto-tout-terrains et 4x4 ne sont pas autorisés à utiliser les chemins et routes qui sont réservés aux loisirs propres (randonnées, VTT etc...).
 
 Ces personnes se définissant comme adeptes des "loisirs verts" se sont regroupées sous le CODEVER (COllectif de DEfense des loisirs VERts), et le CCCO (Collectif Contre la Circulaire Olin), et mettent en place des pétitions pour pouvoir continuer à polluer et à détruire en toute impunité.

 L'appellation "loisirs verts" est un peu poussée, en effet il parait difficile de parler de vert quand on prend en compte la pollution sonore, la destruction des chemins (selon les conducteurs de 4x4, leurs passages entretiennent les voies), les gènes occasionnées pour tout la faune, les gènes occasionnées aux vététistes et aux familles se promenant, etc...

 Si ces personnes aiment la nature comme ils semblent vouloir le prouver, qu'ils laissent leurs engins au garage, et qu'ils enfourchent leur vélo, qu'ils chaussent leurs tennis et alors là ils seront aptes à venir profiter des chemins sans géner personne.

 Les détracteurs de la directive annonce comme argument la liberté de circulation. Soit, mais ils doivent alors aussi prendre en compte que leur circulation dans ces zones protégées se fait au dépend des centaines de milliers de promeneurs à la recherche de quiétude, de tranquillité lors de ces ballades.

 Toutes les associations de motards, de conducteurs de 4x4 revendiquent aujourd'hui leur droit à polluer, mais ne se rendent pas compte du triple impact qu'ont leurs agissements :

 - un effet global sur le réchauffement climatique, car leurs engins consomment des quantités énormes de carburants, et rejettent dans l'atmoshpère des tonnes de gaz à effet de serre chaque année

 - un effet direct sur la nature, bien commum de tous, car les gènes occasionnées sur la faune et la flore sont irrémédiables.

 - un non respect de tout les individus qui eux pratiquent les vrais loisirs verts (randonneurs, promeneurs, vététistes)

 Une pétition est désormais disponible, vous pouvez la lire et la signer en ligne ici meme : http://petition.stmedd.free.fr/

Publié dans Bulles d'air

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article